Accueil

Accueil

Améthyste : Connaître – Comprendre – Agir

Les métiers de l’humain sont fondés sur la rencontre, la relation avec l’autre,
les valeurs humanistes, les compétences, l’expérience.

C’est le socle des formations à Améthyste.

Un travail en petits groupes, le souci de la co construction, du lien pratique-théorie, théorie-pratique,
une attention particulière aux besoins de chaque participant, une atmosphère chaleureuse.

Un compagnon, c’est celui qui partage le même pain, qui marche sur le même chemin.
Le chemin se fait en marchant ensemble, un peu devant, un peu à côté, un peu derrière…

  • Ces accompagnements se nomment de façons différentes, selon ce qu’on y partage et comment on le partage, dans le domaine professionnel, personnel, spirituel.
  • Ce sont des moments privilégiés, confidentiels, pour soi, pour partager, analyser, ouvrir des pistes, se sentir soutenu avec un professionnel formé.

…un coaching professionnel, parental, de vie ?
Besoin de faire le point ; de réfléchir lucidement et avec prudence ; de retrouver de l’énergie ; d’avancer vers ses propres solutions.

…une supervision professionnelle,
 ou personnelle ?
Besoin de travailler ses relations professionnelles, ses attitudes envers les collègues, les personnes accompagnées, rencontrées, la hiérarchie, son identité professionnelle, son positionnement, tout en faisant le lien avec des références théoriques, des méthodes et techniques utiles sur le moment.

…une facilitation Imago ?
Besoin de retrouver; d’approfondir le lien, les bases du lien, le lien à soi, à l’autre, aux autres ; de dépasser les conflits, les préjugés, les croyances; de comprendre le monde de l’autre, d’affiner son mode d’écoute dans un climat de sécurité et de bienveillance .

…un accompagnement spirituel ?
Besoin de chercher du sens, de donner du sens; de se laisser éclairer ; de s’ouvrir à des perspectives inattendues ; de prendre soin de sa vie intérieure ; de se sentir relié à soi, aux autres, à plus Grand que soi, au Tout Autre.

ZOOM
ATTENTION: DATE CHANGÉE !

Une journée pour le 30ème d’Améthyste

avec Fabrice PLOMB, Christiane BESSON
 et quelques surprises…

Développer des utopies réalistes
Faire face à l’accélération du monde social
Perspectives sociologiques

Attention, nouvelle date:
Samedi 28 mars 2020
Prix: 120.- / 200.- pour les couples (prix du repas inclus)

2 thèmes pour une journée réflexive, active et conviviale

En matinée :

Des utopies réalistes en travail social

Une utopie, soit un « non-lieu » où l’on pourrait se sentir bien, dans un ailleurs qui pourrait exister. Lieu aussi où on peut être davantage en cohérence avec ses valeurs personnelles et professionnelles ancrées dans le lieu. Créer un dehors, nulle part, pour recomposer avec la réalité.
Penser les utopies, c’est ouvrir nos pratiques à la possibilité de changements même infimes : participation, citoyenneté, action communautaire, nouvelles monnaies, questions écologiques, etc.

Temps de midi : buffet dînatoire entrecoupé de musique et de pensées en lien avec la matinée et l’après-midi.

L’après-midi

Le travail social sous pression ?
Accélération sociale et « slow social work »

Tout se passe comme si le temps se rétrécissait… personnes accompagnées, collègues, étages hiérarchiques se pressent et nous pressent d’agir, souvent dans l’urgence. Cette accélération sociale vient à la rencontre, (à l’encontre ?) de l’« essence » du social : créer des liens pour permettre l’accès à une certaine autonomie.
Quels moyens avons-nous à disposition pour réinventer un « slow travail social » dans le contexte d’aujourd’hui.

27ème journée de formation continue
Coaching et philosophie: quels liens,
quelles interactions ?

le 8 novembre 2019

avec Joël Figari

Infos & inscription

Les cours à Améthyste

Améthyste est un centre autonome de formation continue, d’accompagnement et de consultation fondé en 1989. Il est né de ma proximité avec le monde de la déficience intellectuel (vécu en famille d’une trentaine d’années en institution) et de rencontres aussi multiples que touchantes avec des professionnels, des parents et des personnes fragilisées ; s’y ajoutent mon expérience de formatrice en travail social, mes expériences de vie, des recherches incessantes dans des domaines touchant au travail social dans un sens large.

Au fil des années nous avons créé un réseau d’intervenants  très expérimentés, ils ont les pieds sur le terrain et la tête dans les nuages. Ils ont tous un contact serré avec des professionnels et une réflexion aboutissant à des articles et ouvrages.

Du sur-mesure avec Christiane Besson

Outre la supervision, le coaching, la facilitation, en individuel, en groupe ou en équipe, il est possible de trouver une forme d’intervention qui convienne à votre contexte en lien avec des thèmes spécifiques.

Alberto Giacometti "Trois hommes qui marchent" (bronze, 1950) et "Le nez" (en arrière plan, bronze, 1947)

Prochain cours

12 et 13 décembre 2019 | 654
Les facettes obscures (et lumineuses!) du rôle de
Coordinateur ou responsable d’équipe ?
Se positionner... Encadrer
avec Christiane Besson

EDITO
script n°53 – août 2019

Que peuvent bien nous suggérer des sculptures ? pas n’importe lesquelles, bien entendu !

Des hommes en marche, en mouvement, le corps élancé chez Giacometti ou musclé chez Rodin. Deux sculpteurs géniaux, travailleurs acharnés, libres et créatifs. Les figures universelles qu’ils nous donnent de « l’Homme qui marche », sont « des métaphores de nos quêtes et aspirations spirituelles », comme l’écrit Julia Hountou.

Je relève chez Giacometti, comme aussi chez Rodin, deux éléments particulièrement significatifs pour les travailleurs sociaux. Tout d’abord, les socles sur lesquels ils disposent leurs œuvres, socles qui, selon moi, favorisent l’élan et le dépouillement. Pour avancer, les humains en général et les travailleurs sociaux en particulier, en fonction de la spécificité de leurs actions, ont besoin d’une base, d’un fondement sur lequel construire leurs actions. Mais ce qui me frappe plus encore, c’est l’usage qu’ils font tous deux de « l’accident », « chaque aléa faisant partie intégrante du processus créatif ». Des accidentés de la vie, nous en rencontrons tous les jours… Permettons-leur, dans la mesure du possible, de donner sens à leur existence.

Au plaisir de vous rencontrer ici ou là et de contribuer avec vous à faire du travail social une création artistique.

Christiane Besson

Quoi de neuf en 2019 ?

  • Être reconnu et reconnaître : un besoin vital.
  • Éviter les pièges de la relation d’accompagnement.
  • Autonomie et dépendance chez les personnes fragilisées.
  • « Chanter… Pourquoi pas ? » même sans connaissances musicales.
  • Alimentation, hygiène, habillement : perturbations, manies et rituels, comment intervenir ?
  • Développer son propre style de leadership.

Et quelques surprise pour le 30 ème anniversaire !

Deux retours :
le docteur Michel Lemay
le professeur Jean Bédard.

Deux journée festives :
le 31 août avec Jean Bédard
le 9 novembre avec Fabrice Plomb.

Lectures

Au fil des mois, Améthyste souhaites vous faire découvrir des textes que certains intervenants, ainsi que Christiane Besson, écrivent. Inscrivez-vous ci-dessous à notre newsletter pour rester au courant.

Restez au courant

Newsletter (via email)

Collaborations